Ressources

Vos ressources multimédias féministes en un seul endroit : vidéos, enregistrements audio, présentations et infographie.

Rejoindre l’AWID maintenant

© Rainforest Action Network | Flickr (CC BY-NC 2.0)

Sélection de ressources - Arcs-en-ciel et tempêtes : LGBTQI +, crise climatique et pandémies

rainbows-tw-fr.png

conversation organisée « Arcs-en-ciel et tempêtes : LGBTQI+, crise climatique et pandémies » a centré des voix queer de Fidji et du Pacifique sur les principes féministes pour s'organiser au milieu des crises croisées, notamment COVID19, les cyclones et la crise climatique. Animé et co-dirigé par Noelene Nabulivou et Viva Tatawaqa de DIVA for Equality Fiji, le webinaire a exploré l'organisation de la communauté locale pour la résilience et a présenté des apprentissages concrets des réseaux de femmes queer constructrices.

Vous trouverez ci-dessous une série de ressources et de liens connexes pour vous permettre d'explorer et de naviguer dans la thématique.

En raison de difficultés techniques, une partie n'est pas audible (40:22-52:23).  Veuillez consulter la transcription de cette partie ci-dessous:

Kalokalo : Bonjour. Oui, Vika Kalokalo de DIVA Management Collective (Collectif de gestion DIVA), membre de l'équipe d'accompagnement Women's Builders (Femmes bâtisseuses) et du groupe de soutien à la santé et aux droits sexuels et reproductifs. Je participe aussi à Women Defending the Commons (Femmes à la défense des biens communs). Je suis ici à Suva, en dehors de la ville principale dans une partie d'un village rural des Fidji. Nous nous réunissons avec le Verata Women Defend Commons Group (Groupe des femmes de Verata à la défense des biens communs) et des femmes du village avec lesquelles nous avons maintenu la relation avec le groupe au cours des derniers mois. Nous organisons cette réunion pour soutenir l'organisation autonome. Je suis ici aujourd'hui avec une collègue afin de travailler à élargir le soutien et à planifier à l'avance les projets que nous tentons de réaliser. Donc, comme vous pouvez le voir ici à l'arrière-plan, nous nous rassemblons pour agir en tant que groupe.
[Montre l'arrière-plan avec des femmes qui se rassemblent]

Noelene : Pouvez-vous nous en dire plus sur Women’s Builders?

Kalokalo : Oui, je fais partie du groupe de soutien par les pairs Women's Builders depuis 2018 : vingt femmes ont eu le privilège de faire partie du programme de l’équipe de construction de femmes, une formation de niveau 2 d'APTC (Coalition de formation australo-pacifique), en partie soutenue par le financement de la BAD (Banque asiatique de développement). D'autres organisations locales sur le terrain étaient toujours présentes pour aider à chaque fois que l'équipe en avait besoin, ce qui s’est avéré nécessaire car après une semaine de formation, nous avons été « catapultées » dans des campements informels afin de construire des logis pour des personnes qui en avaient désespérément besoin.
Sur une période de quatre mois et une semaine, nous avons également construit soixante maisons résistantes aux  cyclones pour vingt femmes, dont des mères, des mères monoparentales, des épouses, des femmes âgées, des personnes LGBT, des veuves et des femmes ayant tout perdu. Une partie du travail que nous faisons dans la communauté consiste à créer du matériel pour les femmes, par les femmes.
En ce moment, une série de pandémies frappent au milieu de crises qui se chevauchent : cyclones, COVID-19 et autres types de catastrophes. Une partie du travail du groupe de soutien par les pairs consiste à reconstruire leur vie, à reconstruire les maisons. Ce que nous avons appris pendant la formation en construction, c'est que nous sommes les premières à intervenir en cas de crise au sein de la maison. Quand les hommes, quand nos pères ne sont plus là ou sont partis, les femmes, les filles, les sœurs n’ont d’autres choix que de prendre la suite. Construire une maison coûte cher et si on veut soi-même en assumer les coûts, en payant un·e architecte indépendant·e, par exemple, nous venons donc également briser la barrière financière pour payer la reconstruction nécessaire. Nous plaidons pour la construction des femmes et pour l’apport de ressources dans la communauté, nous ressourçons les communautés qui maintiennent des vies. La sécurité des femmes est au cœur de notre discours et de notre pratique, et nous levons ainsi tous les obstacles sur ce que les femmes sont censées faire au sein de la communauté.

Noelene : Comment vous organisez-vous désormais? Pouvez-vous rapprocher le micro un peu plus près de votre bouche? C’est une demande des interprètes. Merci de nous dire comment vous vous organisez, vous rencontrez et prenez vos décisions. En quoi votre organisation est-elle féministe? 

Kalokalo : Les organisatrices féministes du groupe Women Defending Commons nous soutiennent une fois par mois durant les réunions et fournissent également une allocation pour que les femmes puissent se rendre à la réunion en toute sécurité. Nous construisons ensemble un cadre et un contexte féministes, et cette pratique nous guide à chaque étape. Nous veillons à ce que chacune ait quatre grands aspects comblés pour réaliser le travail : la disponibilité, la compréhension du besoin, les compétences techniques pour le faire et l'équité comme principe. Nous offrons des allocations aux femmes qui investissent leur temps et leurs compétences pour aider la communauté à se reconstruire après le cyclone. Nous nous assurons  qu'elles puissent avoir des installations sanitaires, des salles de bain, des produits d'hygiène menstruelle, bref des équipements ou produits qui soient globalement sûrs. Nous formons et parlons beaucoup des principes féministes avant même d'aller dans les communautés.
Donc aujourd’hui, en 2020, mis à part le groupe qui faisait partie du programme Women's Builder 2018, 11 femmes sont retournées à la formation d’ATPC pour augmenter leur niveau de compétences, dont six mères. Cette année, nous avons tiré des enseignements sur 2018 et pris en compte la garde des enfants dans l'allocation pour qu'elles puissent y assister.


Ressources

VIDÉOS

Rise: From One Island To Another

  • Écoutez ces poètes qui relient le défi de perdre leur habitat à cause de la crise climatique. Kathy Jetnil-Kijiner, des îles Marshall & Aka Niviâna de Kalaallit Nunaa (Goënland).

Champions for Change: Noelene Nabulivou, Fidji

  • Ce court documentaire par la Women's Health Coalition met DIVA à l'honeur pour leur travail de réponse aux catastrophes et de renforcement des communautés locales. 

LECTURES

CLINS D'OEIL

We will heal Mother Earth - Instagram post by Niria Alicia

ÉCOUTES

Les féministes veulent un changement de système

  • Qu'est-ce qui vous met en colère ? Saku du Centre pour les Droits humains et le développement, répond aux attaques croissantes envers les défenseur·e·s des droits humains et de l'environement en Mongolie, qui se battent contre les entreprises minières. 

La liste de lecture "Rainbows & Storms"

  • Une sélection de chansons inspirantes faite pas l'équipe de l'AWID et des partenaires à propos de notre planète Terre et de son énergie. 

CITATION

Poème de Kamla Bhasin, féministe du développement et poète (en hindi et anglais)

Poem in Hindi and English by Kamla Bhasin

FR_tips-feminist-organizing_1.png
FR_tips-feminist-organizing_2.png
FR_tips-feminist-organizing_3.png
FR_tips-feminist-organizing_4.png
FR_tips-feminist-organizing_5.png
FR_tips-feminist-organizing_6.png
FR_tips-feminist-organizing_7.png
FR_tips-feminist-organizing_8.png
FR_tips-feminist-organizing_9.png
FR_tips-feminist-organizing_10.png
FR_tips-feminist-organizing_11.png

 

Partage
Catégorie
Outils
Région
Global
Sujets
Environnement
Droits des LGBTQI
Source
AWID