Informez-vous

Votre source d’information par excellence sur les dernières tendances touchant la justice de genre et les droits des femmes dans le monde

À Quoi Ressemble la Construction des Mouvements: La solidarité comme fondement

Aimee Santos-Lyons

Fenya Fischler

La solidarité est la pierre angulaire de nos mouvements. Elle implique un soutien mutuel et une collaboration au-delà des frontières.

Dans le cadre des contributions partagées par une variété de mouvements, nous avons pu constater que la solidarité est enracinée dans la volonté et la disposition à apprendre et échanger avec les autres.

Elle implique d'accepter que nos luttes soient reliées entre elles, tout en saisissant l'importance de l'autonomie, de l'autodétermination et de la capacité de chacun-e à s’organiser pour réaliser sa libération. Dans la pratique de la solidarité, nous reconnaissons que notre libération est intimement liée à celle des autres.


Comment nos mouvements définissent-ils la solidarité?

1. Asosiasi Tenaga Kerja Indonésie (Association des travailleuses et travailleurs migrant-e-s indonésien-ne-s), Hong Kong (ATKI-HK)

ATKI-HK travaillé à construire un mouvement de masse des travailleuses et travailleurs migrant-e-s indonésien-ne-s progressistes installé-e-s à Hong Kong. Le principal objectif d’ATKI est d'affirmer et de défendre les droits et le bien-être des travailleuses et travailleurs migrant-e-s indonésien-ne-s de Hong Kong. 

La solidarité est le soutien donné à la lutte pour la justice, par delà les secteurs et les nationalités. Nous sommes en quête de solidarité en ce qui concerne:

  • La volonté d'écouter et d’en savoir plus sur la vie des travailleuses et travailleurs domestiques migrant-e-s
  • Un engagement direct, comme l’octroi de formation nécessaire
  • Du soutien politique pour les campagnes et le plaidoyer
  • De la recherche conjointe ou de la recherche qui profite à notre communauté
  • Des réseaux d'assistance directe aux victimes, comme l’accès à des refuges  temporaires et du soutien juridique
  • Des espaces dans les instances nationales, régionales et internationales pour partager nos problèmes, nos expériences et nos stratégies de résistance.

2. WILPF (la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté)​

WILPF a durant plus de 100 ans réuni des femmes du monde entier  unies dans le travail pour la paix par des moyens non violents et la promotion de la justice politique, économique et social pour tou-te-s.

En bref: la fraternité/sororité, la compassion et le soutien mutuel entre les personnes sans aucune discrimination fondée sur le sexe, la race, la religion ou tout autre motif que ce soit.

3. Land Access Movement of South Africa (le Mouvement d’accès à la terre d’Afrique du Sud) (LAMOSA)

LAMOSA a été créé en 1991 pour mobiliser les communautés disposées à combattre collectivement les lois coloniales discriminatoires et les loirs de l’Apartheid sur le foncier, ainsi que la discrimination raciale et de genre et la pauvreté.

Des liens avec d'autres organisations partageant les mêmes sensibilités et convictions par le biais d'échanges et de la communication. La solidarité c’est donner de la visibilité en temps de crise, que ce soit par le biais d’une lettre de soutien et d'encouragement ou en aidant à diffuser chaque lutte.

4. Durbar Mahila Samanwaya Committee (DMSC) (le Comité Durbar Mahila Samanwaya)

DMSC est un collectif de 65.000 travailleuses et travailleurs du sexe actif au Bengale-Occidental, en Inde. Ce collectif fonctionne comme un forum exclusif pour ces travailleuses et travailleurs du sexe, de sexe féminin, masculin ainsi que les transsexuels .

  • Reconnaître le travail du sexe comme un travail.
  • Reconnaissance du leadership des travailleuses et travailleurs du sexe et de leurs organisations.
  • Établir des distinctions claires entre la traite et le travail du sexe et défier les points de vues moralisateurs et stigmatisants.
  • Reconnaître  que le droit au travail du sexe et les droits des travailleuses et travailleurs du sexe sont inséparables.
  • Reconnaître les femmes, les hommes ou les personnes trans* travailleuses et travailleurs du sexe en tant qu’êtres humains et pas comme une catégorie «unique» stéréotypée.

5. JustNet Coalition (la Coalition juste net)

JustNet plaide pour un Internet libre, ouvert, juste et équitable. Fondée en février 2014, la coalition s‘engage sur les thématiques liées à l'Internet et sa gouvernance, dans le but de promouvoir la démocratie, les droits humains et la justice sociale.

Identifier un terrain d'entente avec d'autres mouvements sur nos problèmes et luttes respectives et un soutien et un engagement mutuels. Élaborer ensemble une action collective efficace, à partir d’une compréhension de la façon dont l'Internet et le numérique sont en train de changer nos réalités et impliquent des questions d'équité et de justice sociale. Comme ce domaine concerne presque tous les autres domaines de l'activisme, des liens et engagements durables avec les autres mouvements pour la justice sociale sont essentiels.

6. Isha L’Isha 

Isha L'Isha est la plus ancienne organisation féministe populaire en Israël et l'une des principales voix des droits des femmes dans le pays. La mission d’IshaL'Isha est de faire progresser le statut et les droits des femmes et des filles et de promouvoir la paix, la sécurité et la justice socio-économique.

La solidarité pour nous est d'abord et avant tout la capacité de travailler ensemble par-delà les différences nationales, ethniques, de classe et sexuelles. La solidarité entre les femmes palestiniennes et juives est l'essence même de notre militantisme.

Nous nous percevons comme membres d'un large mouvement de résistance contre l'oppression. Ce mouvement aurait plus d’impact si notre société était moins fragmentée et moins raciste.

Isha L’Isha, 2015

 


Série d'articles

Ce texte fait partie d'une série d'articles de blogs, qui partagent les réflexions et les opinions d’un éventail de mouvements militant pour la justice à travers le monde.

  1. En quoi nos mouvements croient-ils ?
  2. Que veulent nos mouvements ?
  3. De quoi nos mouvements ont-ils besoin pour se renforcer ?
  4. À Quoi Ressemble la Construction des Mouvements: La solidarité comme fondement
Category
Analyses
Region
Global