Informez-vous

Votre source d’information par excellence sur les dernières tendances touchant la justice de genre et les droits des femmes dans le monde

En quoi nos mouvements croient-ils ?

Aimee Santos-Lyons

Fenya Fischler

Une ressource politique pour construire des terrains d’entente

En réunissant plus de 1 500 activistes et organisateurs-trices issu-e-s d’une multitude de mouvements, le 13e Forum international de l’AWID soulèvera l’inévitable question de toutes les réunions de famille : qui sont tous ces gens et quel est leur lien de parenté ?

L’AWID s’est interrogée sur les moyens les plus efficaces de partager les luttes, les valeurs et les forces des organisateurs-trices et des militant-e-s issu-e-s de mouvements divers. En réponse, une idée a germée pour devenir le recueil de références de l’AWID.

Cette ressource sera dévoilée lors du Forum, mais nous vous en donnons d’ores et déjà un avant-goût en extrayant quelques réponses à quatre des neuf questions que nous avons posées à plusieurs organisateurs-trices et dirigeant-e-s de mouvement. Dans cette série d'articles, nous publierons les différentes réponses qui nous ont été soumises.

Il est important de noter que toute tentative de « cartographie » des mouvements pourrait être biaisée par leur nature complexe d’organisme vivant. De ce fait, nous encourageons l’ensemble des contributeurs-trices à s’engager activement dans ce que nous percevons comme un exercice de documentation collaboratif et créatif.

Les réponses que nous mettons aujourd’hui à votre disposition illustrent l’étendue du spectre des stratégies, revendications et besoins de ces différents mouvements – même si tous ces éléments semblent corrélés. Nous avons beaucoup de points communs et nos visions du monde sont stupéfiantes.

 


Quels sont les concepts et idées clés utilisées par votre mouvement ? Comment les définiriez-vous ?

1. RESURJ

RESURJ  est une organisation qui œuvre pour la justice sexuelle et reproductive en menant des actions nationales, régionales et internationales de plaidoyer en Afrique, en Asie, en Amérique latine, en Europe et au Moyen-Orient.

  • La capacité d’action personnelle est un élément essentiel pour permettre aux individus de mener une vie plus heureuse et plus épanouissante. Pour RESURJ, le fait que les individus disposent d’une véritable capacité d’action est une condition préalable indispensable à l’instauration d’un monde juste et harmonieux.
  • Nous avons recours à une analyse intersectionnelle féministe qui tient compte de l’histoire des injustices et des rapports de genre systémiques inégaux. Nous croyons en des processus véritablement inclusifs, participatifs et démocratiques et nous nous engageons à mettre en œuvre les principes de responsabilité et de transparence au sein de nos mouvements.
  • RESURJ adopte une approche fondée sur la justice qui vise à transformer les inégalités de pouvoir et à provoquer des changements systémiques à long terme, et ce en s’appuyant sur les capacités de direction des communautés les plus touchées par l’oppression sexuelle et reproductive.
  • En partageant le pouvoir, en construisant la confiance et en nourrissant la solidarité, nous encourageons les partenariats et soutenons le dialogue intergénérationnel.

 

2. English Collective of Prostitutes (ECP)

L’English Collective of Prostitutes (ECP – Collectif anglais des prostituées) fait campagne pour la décriminalisation de la prostitution au Royaume-Uni, pour les droits et la sécurité des travailleuses et travailleurs du sexe et pour que des ressources soient mises à la disposition de celles qui souhaitent cesser leurs activités de prostituées.

  • Notre approche est fondée sur l’auto-détermination et l’entraide. Ce sont les travailleuses et travailleurs du sexe eux-mêmes qui doivent décider de leurs conditions de travail, et non la police, les gouvernements nationaux ou locaux, les proxénètes, les tenanciers-ères de maisons closes ou toute autre personne susceptible de tirer profit de leur travail.
  • L’ECP soutient le droit des femmes à s’organiser de manière indépendante.
  • Nous donnons la priorité aux travailleuses et travailleurs du sexe qui sont le plus fortement confronté-e-s à la discrimination et à la violence, parmi lesquels les migrant-e-s, les personnes de couleur, les personnes LGBT*Q, etc.
  • Notre organisation déploie des activités transfrontalières internationales et collabore avec d’autres secteurs de la société.

3. Diverse Voices and Action (DIVA) for Equality

L’organisation Diverse Voices and Action (DIVA) for Equality met à la disposition des personnes lesbiennes, bisexuelles, trans* masculines ainsi que des femmes marginalisées des possibilités et des espaces sûrs leur permettant de prendre pleinement part à tous les domaines de la vie et de la communauté aux Fidji. DIVA œuvre à l’instauration de l’égalité de genre, des droits humains universels et de la justice sociale, écologique et économique pour tous et toutes.

  • DIVA utilise un cadre féministe du Sud pour œuvrer à l’instauration de l’égalité de genre, des droits humains universels et de la justice sociale, écologique et économique pour tous et toutes. Nous travaillons à l’élaboration d’un ensemble de principes féministes auto-définis et issus du mouvement que nous ajustons au fil du temps (la version actuelle de ces principes est disponible sur demande).
  • Dans le cadre de notre travail, nous établissons des interconnexions et construisons une pratique intersectionnelle. Nous utilisons le cadre solide des droits humains universels et celui de la justice écologique. Si toutes les espèces qu’abrite notre planète ne peuvent pas survivre et prospérer, les êtres humains ne le pourront pas non plus.

4. Movimento da Mulher Trabalhadora Rural do Nordeste (MMTR-NE)

Le Movimento da Mulher Trabalhadora Rural do Nordeste (MMTR-NE) (Mouvement des travailleuses rurales du Nord-est) est né de la nécessité de rendre audibles les voix et les besoins des travailleuses des zones rurales du nord-est du Brésil.

  • Nous soutenons l’organisation indépendante des femmes, un processus que nous considérons comme un principe féministe cardinal et comme un objectif clé pour permettre aux femmes de jouer leur rôle, renforcer leurs priorités politiques et lutter contre les inégalités sociales.
  • Nous savons que la participation politique est essentielle à l’autonomisation civile et économique. Le fait que les femmes puissent prendre des décisions doit être lié au principe de la participation positive pour qu’elles puissent exercer pleinement leur citoyenneté.
  • Les luttes menées par les femmes du MMTR-NE ont contribué à la construction d’un nouveau paradigme féministe et agroécologique. En s’appropriant le rôle de sujets du processus éducatif, les femmes élaborent leurs propres méthodologies et produisent et reproduisent le savoir.

5. IM-Defensoras

IM-Defensoras a commencé ses activités en 2010 dans le but de proposer une réponse intégrée et régionale à l’intensification des violences perpétrées contre les défenseuses des droits humains en Méso-Amérique.

  • Partant du fait que les risques encourus diffèrent en fonction du genre, les expériences menées par IM-Defensoras sont mieux retranscrites par les catégories, concepts et méthodologies du féminisme.
  • En tant que défenseuses des droits humains, nous définissons la « sécurité » comme la possibilité de vivre sans craindre d’être agressées et de mener nos activités personnelles et professionnelles dans un environnement sans violence. Pour faire de la sécurité un axe central, il convient que prendre en compte la sphère publique et la sphère privée, mais aussi la nécessité de se sentir hors de danger à la maison, au travail et dans la rue.
  • Dans le domaine de la sécurité personnelle, cela suppose un soutien au bien-être physique et mental des défenseuses des droits humains ainsi qu’à la sécurité de leur famille et de leurs camarades de lutte. L’idée de sécurité suppose également que les défenseuses des droits humains et leurs organisations puissent disposer d’espaces sûrs et des ressources nécessaires à l’accomplissement de leur travail.

Série d'articles

Ce texte fait partie d'une série d'articles de blogs, qui partagent les réflexions et les opinions d’un éventail de mouvements militant pour la justice à travers le monde.

  1. En quoi nos mouvements croient-ils ?
  2. Que veulent nos mouvements ?
  3. De quoi nos mouvements ont-ils besoin pour se renforcer ?
  4. À Quoi Ressemble la Construction des Mouvements: La solidarité comme fondement
Category
Analyses
Region
Global