Informez-vous

Votre source d’information par excellence sur les dernières tendances touchant la justice de genre et les droits des femmes dans le monde

Que veulent nos mouvements ?

Aimee Santos-Lyons

Fenya Fischler

Un autre monde est possible et nous devons l’exiger !

Nos organisations féministes, de droits des femmes et pour la justice ont une vision ambitieuse de ce pour quoi nous luttons et de ce que nous exigeons : un monde libéré du racisme, des inégalités de genre et des inégalités sociales qui trouvent leur expression dans les politiques et pratiques institutionnelles, les attitudes et comportements individuels ainsi que dans les croyances, messages et normes culturelles.

Nos horizons féministes se réaliseront dans un monde où personne ne sera plus confronté à quelque forme de violence que ce soit – transnationale, étatique ou interpersonnelle – et où ce que nous sommes ne déterminerait ni notre destin ni les possibilités qui nous sont offertes, et ce sans considération de genre, de caste, de classe, de statut social, de génération, de sexualité et de handicap. Dans ce monde, les autorités et les responsables politiques agiraient à notre profit en réalisant, en protégeant et en se mettant au service de nos droits, et ce sans tenir compte de qui nous sommes et de notre lieu de vie.


Quelles sont nos revendications ?

1. Tuskuteesh #تسكتيش

Tuskuteesh est un nouveau projet né de l’impérative nécessité de briser le silence qui entoure la violence sexuelle dans la société palestinienne en Israël. Il invite les femmes arabes à partager leur vécu de la violence sexuelle et leurs témoignages personnels à ce propos.

Par notre travail de diffusion de témoignages relatifs aux violences sexuelles, nous exigeons que l’on y mette fin et que naisse une société dans laquelle les femmes ne seront confrontées à aucune forme de violence. Nous revendiquons notre droit fondamental à nous exprimer contre la violence sexuelle. Par effet d'entraînement, notre travail sensibilise l’opinion publique à la question des violences sexuelles.

Initiative "Safe Cities", Egypte

2. Asosiasi Tenaga Kerja Indonesia (Association des travailleurs-euses migrant-e-s d’Indonésie), Hong Kong (ATKI-HK)

Asosiasi Tenaga Kerja Indonesia (), Hong Kong (ATKI-HK) œuvre à la construction d’un mouvement de masse qui rassemble les travailleurs et travailleuses migrant-e-s progressistes basé-e-s à Hong Kong. ATKI vise essentiellement à l’affirmation et la défense des droits et du bien-être des travailleurs-euses migrant-e-s à Hong Kong.

À l’intention du gouvernement indonésien et des pays d’origine des migrant-e-s :

  • Mettez fin à l’esclavage moderne par la mise en œuvre de la loi 39/2004 sur le déploiement et la protection des travailleurs et travailleuses indonésien-ne-s à l’étranger
  • Autorisez l’embauche directe et supprimez l’interdiction de changer d’agence de recrutement
  • Supprimez les frais de formation obligatoires
  • Criminalisez la surcharge de travail
  • Mettez fin à la pratique de la traite des êtres humains qui résulte de la collusion entre le gouvernement indonésien et les agences de recrutement
  • Améliorez les services rendus par les ambassades et les consulats
  • Protégez les migrants et migrantes condamné-e-s à mort pour des faits liés au trafic de drogue ou à des maltraitances extrêmes subies dans le cadre de leur travail

À l’intention du gouvernement de Hong Kong et des pays hôtes :

  • Augmentez les salaires
  • Supprimez les politiques discriminatoires d’attribution des visas qui affectent les travailleurs-euses domestiques migrant-e-s
  • Faites en sorte que les migrant-e-s puissent vivre de leur travail
  • Faites en sorte que les minimas salariaux statutaires et les normes relatives temps de travail profitent aux travailleurs-euses domestiques migrant-e-s

3. Aswat

Aswat est un mouvement féministe queer qui défend la liberté sexuelle et la liberté de genre des femmes palestiniennes. Il a été lancé en 2003 dans le but de créer et de développer l’espace sûr dont les personnes LBTQI ont tant besoin.

Œuvrer à la création d’une société palestinienne à la fois respectueuse de la diversité sexuelle et de genre de l’ensemble de ses membres et sensible à la lutte intersectionnelle contre toutes les formes d’oppression et de discrimination. Stimuler un discours alternatif sur les droits et libertés sexuelles qui soit axé sur la communauté et la base.

Nous collaborons avec des organismes influents (des activistes, des professionnel-le-s, des éducateurs-trices, des fonctionnaires) sur les thèmes de l’homosexualité et de la diversité sexuelle, et ce dans le but de remettre en cause leurs stéréotypes et préjugés à l’encontre des personnes LGBTI et queer.

4. The Dalit Mahila Samiti (DMS)

Le Dalit Mahila Samiti (DMS - Mouvement des femmes dalits) est une organisation qui rassemble plus de 1 500 femmes dalits de l’Uttar Pradesh (UP), un État du nord de l’Inde. Les racines du Dalit Mahila Samiti sont les processus d’organisation féministes et la volonté d’abandonner l’idée de l’intouchabilité dans les rapports avec les autres.

  • Garantir l’égalité entre les castes et mettre fin à toutes les formes de violence, ce qui suppose une remise en cause des pratiques discriminatoires et de la stigmatisation qui s’exercent au niveau du foyer et au niveau individuel.
  • Remettre en cause l’impunité dont bénéficient les membres des castes supérieures et moyennes qui commettent des crimes, violent les droits des dalits et leur imposent différentes formes de discrimination.
  • Tenir le gouvernement pour responsable du fait que son programme de développement soit mis en œuvre sans discrimination.
  • Faire en sorte que la communauté et le gouvernement investissent davantage dans l’éducation des filles.
  • Faire en sorte que le gouvernement mette en pratique l’esprit du droit à l’éducation.

5. Food Not Bombs

Food Not Bombs est un énergique mouvement fondé sur le volontariat et issu de la base qui est actif dans tous les pays du continent américain, en Europe, en Afrique, dans le Moyen-Orient, en Asie et en Australie. Depuis plus de 30 ans, il lutte contre la faim dans le monde et soutient des actions visant à entraver la mondialisation de l’économie, à mettre fin aux restrictions imposées au déplacement des personnes et à faire cesser l’exploitation et la destruction de la terre et des êtres qu’elle abrite.

Nous en appelons à une transition vers un avenir qui fera primer la durabilité, la compassion et la liberté et exigeons que les ressources consacrées à la guerre soient redirigées vers l’alimentation, le logement, l’éducation et les soins de santé. Notre organisation vise à mettre un terme aux mesures économiques et politiques fondées sur la violence, la coercition, l’exploitation et la domination pour leur substituer une société bienveillante et paisible reposant sur l’abondance, le respect et la coopération.Nous pensons que ceux et celles qui détiennent le pouvoir ne prendront en considération le bien-être des communautés que sous l’influence d’une action directe et non violente de la population.

Manifestation Food Not Bombs, Chicago

6. Reseau des Organisations Feminines d’Afrique Francophone (ROFAF)

ROFAF œuvre à la promotion des droits des femmes en Afrique francophone.

  • Égalité de participation au processus décisionnels (formels et informels) pour les femmes et les filles
  • Droit des femmes de vivre en sécurité dans leur foyer, dans leur communauté et dans leur pays
  • Nous étendons nos revendications aux familles, aux responsables politiques de tous niveaux ainsi qu’aux autres acteurs impliqués
Femmes du Burkina Faso

7. Articulação De Organizações De Mulheres Negras Brasileiras – Articulation des Organisations de Femmes noires brésiliennes (Amnb)

Amnb est une organisation politique féministe, antiraciste et non partisane qui a été créée en 1994 dans le but de coordonner les actions des mouvements de femmes brésiliennes.

Nous exigeons de l’État qu’il encourage et mette en œuvre des politiques publiques visant à mettre fin au racisme ainsi qu’aux inégalités de genre et de race et qu’il garantisse la prestation de services publics de qualité notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, du travail décent et des droits sexuels et reproductifs.

Nous exigeons de toutes les institutions – publiques et privées – qu’elles luttent contre le racisme et les discrimination de genre au travail.


Série d'articles

Ce texte fait partie d'une série d'articles de blogs, qui partagent les réflexions et les opinions d’un éventail de mouvements militant pour la justice à travers le monde.

  1. En quoi nos mouvements croient-ils ?
  2. Que veulent nos mouvements ?
  3. De quoi nos mouvements ont-ils besoin pour se renforcer ?
  4. À Quoi Ressemble la Construction des Mouvements: La solidarité comme fondement
Category
Analyses
Region
Global