Publications

Lisez nos recherches sur le financement, sur les défenseuses des droits humains, sur la création de mouvements, sur les fondamentalismes, la justice économique et beaucoup plus

Devenir membre

© ACDI/Katalina Morales

Rapport sur le Forum 2008 de l’AWID, « Le pouvoir des mouvements »

Le choix du thème « Le pouvoir des mouvements » pour le 11e Forum international de l’AWID sur les droits des femmes et le développement tenu en novembre 2008, traduit bien notre conviction que le renforcement du pouvoir collectif représente un élément indispensable pour mettre de l’avant les plans d’action féministes et que, selon notre expérience, ce processus ne se produira pas tout seul – nous devons provoquer sa réalisation.

Par ce Forum, nous avions l’intention avouée de retourner l’optique d’analyse vers l’intérieur, pour mettre l’accent sur nous-mêmes, nos organisations, nos stratégies et nos façons de faire quant au renforcement du pouvoir collectif. Nous voulions examiner comment nous pourrions organiser et mobiliser plus efficacement. Nous tenions également à résister fermement à la pression de plus en plus forte exercée sur les organisations de femmes, voulant qu’elles s’éloignent du renforcement des mouvements pour tendre vers les approches axées sur les projets visant la livraison de services et d’extrants soi-disant « concrets » ou facilement quantifiables.

Nous voulions créer un espace où les femmes pourraient se recentrer sur les stratégies qui bâtissent le pouvoir collectif, pour s’attaquer aux causes profondes de la discrimination fondée sur le sexe et des autres formes d’exclusion et d’oppression sociales.

Le Forum a été conçu dans l’espoir de faire progresser les six résultats suivants :

  • Favoriser une meilleure compréhension de ce qu’est le renforcement des mouvements, de ce pourquoi c’est important et de ce que nous pouvons faire pour consolider les processus liés au renforcement des mouvements.
  • Franchir des étapes significatives pour surmonter la fragmentation au sein des mouvements de femmes, en se centrant particulièrement sur les questions de diversité et d’inclusion.
  • Chez une diversité d’activistes des droits des femmes, faire progresser les conversations et la réflexion sur les éléments d’un programme d’action politique commun (c’est-à-dire une plateforme qui vise à transformer les relations de pouvoir et qui englobe plus d’une question ou d’une identité particulière).
  • Créer des alliances stratégiques élargies avec d’autres mouvements sociaux et plus particulièrement, entrer en contact avec les activistes des droits des femmes faisant partie de ces mouvements.
  • Accorder une importance marquée à la visibilité et à l’engagement des jeunes femmes dans les débats et les stratégies clés des mouvements de femmes, contribuant ainsi à une plus grande efficacité du renforcement multigénérationnel des mouvements.
  • La revitalisation (c’est-à-dire que les participantes et participants quittent la rencontre avec une volonté d’engagement et une énergie renouvelées, inspirés et comptant sur de nouveaux et nouvelles alliés, de nouvelles stratégies et de nouvelles manières de penser et d’agir) des organisations et des mouvements de femmes en général, mais plus particulièrement en Afrique, là où le Forum avait lieu.

Ce rapport met en évidence le point de vue de l’AWID sur le Forum de 2008 : nos réalisations et ce que nous avons appris. 

Partage