Publications

Lisez nos recherches sur le financement, sur les défenseuses des droits humains, sur la création de mouvements, sur les fondamentalismes, la justice économique et beaucoup plus

Devenir membre

© ACDI/Katalina Morales

Les femmes déplacent des montagnes

wmm_fr.jpg

Il s’agit du second rapport d’un série sur les ressources destinées aux efforts d’organisation axés sur les droits des femmes produite par l’Association pour les droits de la femme et le développement (AWID).  Ce document analyse les incidences collectives qu’ont engendrées les organisations de femmes du monde entier ayant reçu des subventions du Fonds OMD3, régi par le ministère des Affaires étrangères néerlandais.

Portant sur 78 % des bénéficiaires du Fonds, cette analyse démontre l’immense portée et les changements qui sont possibles lorsque les organisations œuvrant à rehausser le pouvoir collectif des femmes en faveur du changement reçoivent des ressources considérables sur une longue durée, assorties de la souplesse leur permettant de raffiner leurs stratégies de sorte à les adapter à des contextes en constante mouvance.

Points saillants illustrant l’étonnante portée des interventions financées par le Fonds OMD3 :

  • Les initiatives que le Fonds soutenait ont touché 165 pays dans sept continents, sous-continents et 15 régions du monde ;
  • En ces différents endroits, 224 773 550 personnes ont acquis une nouvelle conscience des droits des femmes, notamment par de nouveaux messages et de nouvelles analyses concernant les causes profondes des inégalités et de la violence liées au genre, et ont compris que tous et toutes sont responsables de promouvoir l’égalité des genres, ce qui constitue une composante fondamentale de la création de sociétés plus justes et équitables ;
  • Le chiffre ci-dessus compte 65 558 977 femmes de la base à travers le monde à avoir acquis une plus grande conscience de leurs droits, en particulier le droit de vivre libres de toute violence, leur droit à l’égalité devant la loi, l’égalité de leur droit aux ressources privées et publiques, et leur droit à l’égalité de voix et de participation quant aux prises de décision publiques et privées ;
  • 230 266 femmes ont été autonomisées, formées et dotées d’outils concrets, de savoir, de compétences et de soutien ;
  • 105 304 organisations de femmes, pour la plupart petites et locales, ont été renforcées et dotées de nouveaux outils plus performants pour faire leur travail ;
  • 3 662 organisations de femmes, encore une fois la plupart petites, communautaires et sous financées, ont été dotées de plus de ressources financières afin de renforcer et d’étendre leurs actions ;
  • Les gouvernements locaux de 38 villes/cités/provinces ont été incités et récemment habilités à réévaluer, à renforcer et à améliorer leurs programmes et leurs résultats en matière d’égalité des genres ;
  • Les gouvernements nationaux de 46 pays ont été incités et habilités à renforcer leurs politiques et programmes en faveur de l’égalité des genres ;
  • Quatorze normes, politiques et instruments internationaux différents ont été influencés à promouvoir plus efficacement les droits des femmes, notamment le travail du « dernier kilomètre » visant à garantir la signature de la Convention sur les travailleuses et travailleurs domestiques de l’OIT adoptée en 2011. 

Lire en ligne

Partage