Le Forum de l’AWID n’est qu’une étape dans l’aventure des Réalités féministes. Parcourons ce chemin ensemble et explorons notre pouvoir en action !

Rejoindre l’AWID maintenant

Points d’ancrages thématiques

La cadre des Réalités Féministes du Forum repose sur six points d’ancrages thématiques. Chaque point d’ancrage met les réalités, les expériences et les visions féministes au coeur du continuum entre résistance et proposition, lutte et alternative. Nous cherchons à explorer ensemble ce qui constitue nos réalités féministes et ce qui leur permet de se répandre dans les différentes sphères de nos vies.

Ces réalités se manifestent sous forme de modes de vie pleinement articulés, de rêves et d'idées en devenir, ou encore d'expériences et de moments précieux. 


Plus que des thèmes isolés, les points d’ancrage sont des conteneurs interconnectés à l’effet des activités du Forum. Nous prévoyons de nombreuses activités à l’intersection de ces thèmes, des différentes luttes, communautés et mouvements. Encore provisoires, les descriptions continuent d’évoluer au fur et à mesure que le parcours des Réalités Féministes se poursuit.

Ressources pour les communautés et les mouvements  et justice économique 

Ce point d’ancrage met l’accent sur la façon dont nous répondons à nos besoins fondamentaux et assurons les ressources qui nous sont nécessaires pour prospérer, en tant qu’individus,  communautés et mouvements, d’une manière qui prenne soin des personnes et de la nature en priorité. Nous entendons par “ ressources ” l’alimentation, l’eau et l’air pur, ainsi que l’argent, le travail, l’information, la connaissance, le temps et autres. 

S’appuyant sur la résistance féministe face au système économique d’exploitation et d’extractivisme, ce point d’ancrage met en lumière les propositions, expériences et pratiques féministes puissantes et inspirantes concernant l’organisation de notre vie économique et sociale. L’alimentation et la souveraineté alimentaire ainsi que les visions féministes du travail et des systèmes commerciaux justes et durables ne constituent que quelques-unes des questions qui feront l’objet de notre exploration. Nous ferons courageusement  face aux contradictions qui émergent de la nécessité de survivre dans des systèmes économiques répressifs.  

Ce point d’ancrage intègre le financement et le ressourcement pour les organisations et les mouvements dans une vaste analyse féministe de la justice économique et de la création de richesses. Il examine comment déplacer les ressources là où elles sont nécessaires, de la justice fiscale et du revenu de base à différents modèles de philanthropie et au ressourcement créatif  et autonome des mouvements.

Gouvernance, responsabilisation et justice 

Nous cherchons à créer de nouvelles visions et à amplifier les réalités et les expériences existantes en termes de gouvernance féministe, de justice et de responsabilisation. Face à la crise mondiale et à la montée du fascisme et du fondamentalisme, ce point d’ancrage se concentre sur les modèles, les pratiques et les idées féministes, radicales et émancipatrices d’organisation de la société et de la vie politique, à l’échelle locale et mondiale. 

Ce point d’ancrage explorera les aspects de la gouvernance, depuis les expériences féministes du municipalisme jusqu'à nos visions du multilatéralisme, en passant par la construction d'institutions situées à l’extérieur des États-nations. Nous échangerons nos expériences concernant les processus judiciaires et de responsabilisation au sein de nos communautés, nos organisations et nos mouvements, notamment les modèles de justice réparatrice, communautaire et transformatrice qui rejettent la violence étatique et le complexe carcéro-industriel. 
En nous concentrant sur les expériences de voyages, de migrations et de refuges ainsi que sur l’organisation féministe, nous voulons un monde sans régimes frontaliers mortels; un monde où la circulation y est libre et les voyages passionnants.  

Réalités digitales 

Le rôle de la technologie dans nos vies ne cesse de croître et la frontière entre les réalités en ligne et hors ligne continue de s’estomper. Les féministes se servent largement des technologies et des espaces en ligne pour construire la communauté, apprendre les un-e-s des autres et mobiliser l’action.  Grâce aux espaces en ligne, nous pouvons repousser les limites de notre monde physique. En revanche,, les communications digitales appartiennent majoritairement à des sociétés n’assumant qu’une part de responsabilité mineure vis-à-vis des utilisateurs-trices : l’exploration de données, la surveillance et les atteintes à la sécurité sont devenues la norme, de même que la violence et le harcèlement en ligne. 

Ce point d’ancrage explore les opportunités et les enjeux féministes qui existent au sein des réalités digitales. Nous nous pencherons sur les alternatives qui se présentent face aux plateformes privées qui dominent l’horizon digital, ainsi que sur les stratégies de bien-être pour la navigation d’espaces en ligne et les utilisations de la technologie comme moyen de surmonter les problèmes d’accessibilité. Nous examinerons ce que la technologie peut apporter en termes de plaisir, de confiance et de relations.

Corps, plaisir et bien-être 

Les réalités féministes règnent également en nous-mêmes: il s’agit de l’expérience incarnée. Le contrôle dont font l’objet notre travail, notre reproduction et notre sexualité est toujours au coeur des structures patriarcales, cis-hétéro-normatives et capitalistes. Face à cette répression, des personnes de genre, de sexualité et d’habiletés différentes  organisent des rencontres, créent des espaces et conçoivent des sous-cultures destinées à la joie, à la sollicitude, au plaisir et à une profonde appréciation mutuelle et de soi-même.  

Ce point d’ancrage explorera les idées, les récits, les inventions et les expressions culturelles du consentement, du pouvoir et du désir des femmes, des personnes transgenres, non-binaires, transexuelles et intersexuées dans différentes sociétés et cultures. 

Nous échangerons des stratégies visant à obtenir les droits en termes de santé reproductive et la justice, et exposerons des pratiques sociales facilitatrices et respectueuses de l’autonomie, l’intégrité et la liberté corporelles. Ce point d’ancrage relie différentes luttes et différents mouvements afin de partager nos perceptions et nos expériences de ce que sont le bien-être et le plaisir.

Planète et êtres vivants 

Imaginez une planète féministe. Quel est le son de l’eau, l’odeur de l’air, le contact de la terre?  Quelles sont les relations entre la planète et les êtres vivants, y compris les êtres humains? Les réalités féministes sont celles d’une justice environnementale et climatique.  Les luttes féministes, autochtones, décoloniales et écologiques puisent souvent leurs racines dans des visions transformatives ainsi que dans la relation entre la nature et les êtres. 

Ce point d’ancrage se concentre sur le bien-être de notre planète et s’interroge sur les façons dont les êtres humains ont interagi avec elle et l’ont transformée. Nous voulons explorer les aspects des savoirs traditionnels et de la biodiversité dans le cadre de la préservation d’une planète féministe, et acquérir des connaissances sur les pratiques féministes dans le domaine de la décroissance, la pratique des communs, les modèles d’économies parallèles, l’agro-écologie et les initiatives en termes de souveraineté alimentaire et énergétique.  

Organisation féministe 

Bien que nous considérions tous ces points d’ancrage comme étant reliés, celui-ci est véritablement transversal; nous vous invitons donc à ajouter une dimension organisationnelle à tous les points d’ancrage auxquels les activités que vous proposez sont liées. 

Comment se déroule l’organisation féministe dans le monde aujourd’hui? Cette question porte notre attention sur les acteurs, la dynamique du pouvoir, les ressources, le leadership, les économies dans lesquelles nous sommes intégré-e-s, notre compréhension de la justice et de la responsabilisation, l'ère numérique et les expériences que nous faisons de l'autonomie, du bien-être et des soins collectifs. Nous espérons, à travers tous ces points d’ancrage, créer un espace de réflexion sincère autour de la répartition du pouvoir et des ressources et de la négociation au sein de nos propres mouvements.


Le Forum est un processus collaboratif

Le Forum se veut bien plus qu’un événement de quatre jours. C’est un arrêt de plus dans un parcours de renforcement de mouvement autour des réalités féministes, lequel a déjà commencé et continuera bien au-delà des dates du Forum.

Rejoignez l'aventure

Partage