Engagez-vous

Participer à des actions urgentes mondiales, trouver des emplois, des annonces, des événements, des webinaires et plus

Devenir membre

© Adolfo Lujan | Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

La lettre pour envoyer au gouvernement Turc

Les signataires de la déclaration de solidarité vous demandent d'envoyer la lettre qui se trouve ci-dessous au Président de la République turque (@RT_Erdogan) ainsi qu’au Premier Ministre (‏@Ahmet_Davutoglu)  afin de soutenir la diffusion de notre requête urgente, et envoyer le nom de votre organisation et, le cas échéant, la signature et le  nom de la personne responsable de cet appel à l’action urgent à l’adresse électronique suivante newways@wwhr.org


Monsieur le Président Recep Tayyip Erdoğan,

Monsieur le Premier ministre Ahmet Davutoğlu,

Le conflit qui se poursuit dans l’est et le sud-est du pays a provoqué la mort de nombreux-ses civil-e-s, de nombreux blessé-e-s et menace leurs conditions de vie. Les femmes, les filles et les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans*et intersexes (LGBTI) sont particulièrement affectées. De par notre propre expérience, nous sommes bien conscient-e-s que l’escalade de la violence menace sérieusement la vie des femmes. La situation actuelle, extrêmement préoccupante, nous pousse à agir en tant qu’organisations qui luttent pour l’autonomisation des femmes et des personnes LGBTI partout dans le monde.

Nous vous rappelons les engagements internationaux de la Turquie dans le cadre de la résolution SR 1325 du Conseil de Sécurité des Nations unies, la résolution 65/283 (2011) de l’Assemblée générale des Nations unies, parrainée conjointement par la Turquie et la Finlande, et celle récemment adoptée en octobre 2015, la résolution 2242 qui appelle à la résolution pacifique des conflits ainsi que l’inclusion et la participation des femmes aux processus de paix.

Par cette lettre, nous vous demandons de cesser toutes les attaques à l’encontre des civils dans le pays, de rétablir les conditions d’un cessez-le-feu et de reprendre le dialogue et le processus de négociation entamé en 2013 par le gouvernement précédent.

Nous vous prions d’agréer nos salutations les plus respectueuses.

Nom de l’organisation
Personne responsable (le cas échéant)
Signature électronique (le cas échéant)

Partage