Engagez-vous

Participer à des actions urgentes mondiales, trouver des emplois, des annonces, des événements, des webinaires et plus

Devenir membre

© 2009 Douglas J. Klostermann - Photoshare

Kazakhstan : Les travailleuses domestiques luttent pour leurs droits

Agir

Elles prennent soin des autres, leur syndicat doit pouvoir continuer à prendre soin de leurs droits !

Depuis plusieurs années, le gouvernement du Kazakhstan harcèle sans relâche les organisations syndicales et les militant-e-s qui les dirigent. En novembre 2016, il annonce la dissolution de la principale confédération syndicale indépendante du Pays (Confédération des syndicats indépendants de la République du Kazakhstan : KNPRK). Le syndicat JUSTICE, affilié à la confédération, qui représente des travailleuses domestiques et des travailleuses sociales depuis 2015 est donc directement impacté.

Au Kazakhstan comme ailleurs, les travailleuses domestiques constituent l’une des catégories de travailleuses les plus vulnérables aux violences et aux abus de droits. L’OIT estime à 55 millions le nombre de travailleuses domestiques dans le monde.

En lien avec la Fédération Internationale des Travailleurs Domestiques (IDWF) et dans le cadre de notre campagne « De l’invisibilité à l’égalité : défendre les droits des femmes au travail » nous soutenons le combat de ces femmes pour leurs droits.


travailleusesdomestiques610x470.png
source : ActionAid France

Signez cette pétition pour permettre aux travailleuses domestiques de s’exprimer et de revendiquer leurs droits

Demandons au Président de la République du Kazakhstan de garantir la liberté syndicale dans le pays et de permettre aux travailleuses domestiques et à tou•te•s les travailleurs•ses des organisations affiliées à la KNPRK de s’exprimer et de revendiquer leurs droits.

Déjà 8158 signatures !

En savoir plus

Agir

Partage