Engagez-vous

Participer à des actions urgentes mondiales, trouver des emplois, des annonces, des événements, des webinaires et plus

Devenir membre

© 2009 Douglas J. Klostermann - Photoshare

Comment dépenseriez-vous un demi milliard d’euros pour mettre fin aux violences faites aux femmes?

En septembre dernier, l’Union européenne et les Nations Unies ont annoncé l’initiative « Spotlight » : 500 millions EUR pour mettre fin aux violences faites aux femmes. Bien que cette initiative soit prometteuse, le rôle des mouvements de femmes et le montant de financement qui atteindra les organisations de femmes de manière significative demeurent flous.

Faites entendre votre voix pour garantir que les mouvements des femmes ne seront pas laissés pour compte.

Le Count Me In! Consortium (en anglais) et les militant-e-s des droits des femmes réclament déjà davantage de redevabilité et de financements directs pour les mouvements des femmes. Dans la présente alerte, nous faisons part de ce que nous savons à ce jour à propos de l’Initiative, et vous invitons à nous dire comment vous dépenseriez ces fonds pour mettre un terme à la violence contre les femmes.

Faites entendre votre voix

Nous utiliserons vos signatures pour appuyer nos actions de plaidoyer multilatéral autour de l’Initiative « Spotlight ». Vos commentaires participeront à renforcer les réclamations et contribueront à approfondir l’analyse régionale de ces fonds. Nous pourrons, dans certains cas, vous contacter pour développer les informations et produire des articles ou suggestions supplémentaires à l’attention de l’Initiative «Spotlight».


Ce que nous savons (ou pas) à ce jour sur l’Initiative « Spotlight » :

 

Qui sera éligible à recevoir des fonds?

Les fonds iront à une quinzaine de pays ; nous ne savons pas lesquels. Les critères de sélection des pays sont toujours en cours d’élaboration. À mesure que les critères et/ou les pays seront annoncés, les organisations de droits des femmes nationales et régionales joueront un rôle clé pour faire en sorte que les fonds atteignent les principaux efforts et réseaux de lutte contre aux violences faites aux femmes.

Comment ces fonds seront-ils gérés?

Un nouveau « Fonds d’affectation spéciale à multiples partenaires » a été mis en place et de nouvelles fonctions d’administration ont été annoncées, souvent sans faire référence à une quelconque expertise en genre ou droits des femmes.

Un nouveau mécanisme de financement sera-t-il créé?

De nombreux-euses acteur-trice-s du plaidoyer en faveur des droits des femmes impliqué-e-s dans ce processus sont absolument d’accord sur le fait que l’utilisation de mécanismes existants, tels que le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, est une option moins compliquée et moins coûteuse administrativement. Nous ne voulons pas que l’argent soit dilapidé dans la création d’une nouvelle bureaucratie.

Comment ces fonds seront-ils alloués?

Les 500 millions EUR incluent: appel à projets de l’UE (en anglais) en cours (32 millions EUR); une initiative de l’ANASE (25 millions EUR) et environ 100 millions EUR pour le travail de l’UNFPA sur la santé et les droits reproductifs. Sur la base de discussions avec des représentant-e-s de l’UE et de l’ONU, nous demandons à ce que 100 millions EUR soient directement alloués à des organisations des droits des femmes, en sus de l’argent déjà engagé en leur faveur. Bien que cela soit loin d’être idéal, nous estimons que cela représenterait un seuil minimum réaliste de fonds.

Based on discussions with EU and UN representatives, we are advocating for EUR 100 million to be directly allocated for women’s rights organisations above and beyond the already-committed monies. While less than ideal, we believe this should provide a realistic minimum threshold for the funds.

Comment la société civile sera-t-elle impliquée?

De premières consultations de la société civile ont eu lieu début octobre. Le rôle et l’implication de la société civile dans le cadre de l’Initiative « Spotlight » demeurent néanmoins flous. À partir de ces informations, et sur la base de l’engagement de porter la voix des femmes en première position et au centre de l’action, CMI! a rédigé les recommandations suivantes.

Adhérez aux recommandations

Nous fournirons des mises à jour à mesure que de nouvelles informations seront disponibles. Pour toute question ou tout commentaire, veuillez contacter fundher @ awid.org.

 

Count Me In! (CMI!) est un consortium de fonds et d’organisations de défense des droits des femmes composé des membres suivants : l’Association pour les droits des femmes dans le développement (AWID), Creating Resources for Empowerment and Action (CREA), Just Associates (JASS), Mama Cash, le Red Umbrella Fund et les Fonds d’action urgente (Urgent Action Fund-Africa, Urgent Action Fund-Latin America, and Urgent Action Fund). CMI! vise à contribuer à l’instauration d’un environnement sûr et inclusif favorable aux organisations de défense des droits des femmes, aux mouvements et aux défenseur-e-s des

Partage