Domaines prioritaires

Soutenir et renforcer les mouvements de droits des femmes du monde entier et les doter de ressources

Devenir membre

© Alejandro Jose Pernia Paredes- courtesy Photoshare

Défenseuses des droits humains

Les enjeux

Les défenseuses des droits humains (expression adoptée par l’AWID) font l’objet d’attaques pour ce qu’elles sont, des femmes, ainsi que pour ce qu’elles font, soit défendre les droits humains. Elles sont exposées aux mêmes types de risques que toutes les personnes qui défendent les droits des personnes, des communautés et de l’environnement. En tant que femmes, elles sont en outre exposées à des risques et à des violences spécifiquement liés au genre, car elles défient les normes et les stéréotypes féminins de leurs communautés.

Perpétrée par des acteurs étatiques et non étatiques, comme les services de sécurité d’entreprises privées, les groupes fondamentalistes et ceux du crime organisé, la violence envers les défenseuses des droits humains augmente, en particulier contre celles qui s’occupent également des questions environnementales ou des conséquences de l’industrie extractive. En outre, elles sont également confrontées  à des actes de violence  de la part de leurs propres familles et communautés.

Les menaces et les risques qui pèsent sur la sécurité numérique des défenseuses des droits des femmes augmentent également. L’expansion des nouvelles technologies, des réseaux sociaux et de l’usage de la téléphonique mobile, en particulier dans les pays du Sud, est une épée à double tranchant.

L’augmentation du nombre et de la sévérité des attaques contre les défenseuses a de considérables incidences sur la sécurité et la viabilité des mouvements pour les droits des femmes et autres mouvements sociaux.  La plus grande partie des violences de ce type est perpétrée quotidiennement, dans un climat de quasi totale impunité.

Notre approche

Nous collaborons avec des réseaux régionaux et internationaux pour sensibiliser à la problématique de la violation des droits des défenseuses de droits humains, pour améliorer les mesures de protection et contribuer à leur mise en œuvre efficace auprès des défenseuses en danger. Nous plaidons en faveur d’une approche intégrée quant à  la protection. Cette approche implique notamment : l’autogestion ; la mise en place de réseaux de solidarité et de soutien entre défenseuses des droits humains ; la documentation des incidents de violence à l’égard des défenseuses, ainsi que la création d’un environnement favorable à ce qu’elles exercent leurs activités légitimes en faveur des droits humains, à l’abri de la violence.

Nos actions

  • Promouvoir la collaboration et la coordination entre les organisations qui luttent pour les droits humains et les droits des femmes au niveau international afin d’améliorer les mesures mises en place par les institutions internationales, les mécanismes de l’ONU et les ONG de défense des droits humains. 

  • Soutenir des initiatives et des réseaux locaux et sous-régionaux de défenseuses des droits humains et leurs organisations, comme par exemple l’Initiative mésoaméricaine des femmes défenseuses des droits humains, qui souligne la nécessité d’élaborer des stratégies communes de sécurité et d’autogestion pour les défenseuses, ainsi que la nécessité de documenter la violence subie par ces femmes dans le Registre mésoaméricain des attaques contre les femmes défenseures des droits humains.

  • Accroître la visibilité des défenseuses des droits humains et les sensibiliser aux risques auxquels elles s’exposent par le biais de collectes de données sur la situation des défenseuses en danger, la réalisation d’études, et la production et la diffusion d’informations.

  • Promouvoir une solidarité internationale avec les défenseuses des droits humains en danger et pour la prises de mesures en leur faveur à travers nos réseaux internationaux et régionaux et par le truchement des Actions urgentes.

Nous contacter : whrd@awid.org