L´AWID est une organisation féministe mondiale qui consacre ses efforts à la justice de genre, au développement durable et aux droits humains des femmes

Devenir membre

© Adolfo Lujan | Flickr (CC BY-NC-ND 2.0) - modified

Sri Lanka: Conditional Release of Human Rights Defender Ms Balendran Jeyakumari

Le 10 mars 2015, la défenseuse des droits humains Mme Balendran Jeyakumari a été remise en liberté conditionnelle après le paiement d'une caution de 200 000 roupies sri lankaises (environ 1420€) en attendant la fin de l'enquête. Dans le cadre des conditions définies par le tribunal de Colombo pour sa libération, le passeport de la défenseuse a été confisqué et elle doit se présenter au poste de police deux fois par mois.

Partage

Inde: Une nouvelle enquête ouverte contre la défenseuse des droits humains Mme Teesta Setalvad

Le 6 mars 2015, le ministère du Développement des ressources humaines aurait ordonné l'ouverture d'une enquête sur des accusations portées contre la défenseuse des droits humains Mme Teesta Setalvad. Elle serait accusée de mauvais usage de fonds attribués par le gouvernement à l'organisation non gouvernementale Sabrang Trust; ces allégations font partie d'une campagne d'acharnement judiciaire contre la défenseuse des droits humains à cause de son travail contre l'impunité dans des cas de violences communautaires.

Partage

Liban: Acharnement judiciaire contre les membres du Lebanese Center for Human Rights

Le 17 mars 2015, les défenseur-ses des droits humains Mme Marie Daunay et M. Wadih Al-Asmar comparaîtrons devant la cour en charge des publications au Palais de justice de Baadba, pour « diffamation et fausses accusations ». S'ils sont reconnus coupables, ils encourent une peine de prison et une amende.

Marie Daunay et Wadih Al-Asmar sont respectivement président et secrétaire général du Centre libanais des droits de l'Homme (CLDH). Le CLDH est une organisation à but non lucratif basée à Beyrouth qui surveille les détentions arbitraires, les disparitions forcées et la torture.

Partage

Israel / OPT: Charges Brought against Human Rights Defender Ms Lema Nazeeh

Le 23 février 2015, la défenseuse des droits humains Mme Lema Nazeeh a été arrêtée par les forces israéliennes d'occupation à Al Eizariya, dans les Territoires palestiniens occupés.

Elle a été transférée au poste de police de Maale Adonim et accusée d'avoir « attaqué et dérangé des soldats », et « d'être entrée dans une zone militaire ». La défenseuse a été libérée sous caution, pour un montant de 1000 shekels israéliens (environ 223€) le jour même, après que le procureur a officialisé les charges qui pèsent contre elle.

Partage

Israel / OPT: Charges Brought against Human Rights Defender Ms Lema Nazeeh

Le 23 février 2015, la défenseuse des droits humains Mme Lema Nazeeh a été arrêtée par les forces israéliennes d'occupation à Al Eizariya, dans les Territoires palestiniens occupés.

Elle a été transférée au poste de police de Maale Adonim et accusée d'avoir « attaqué et dérangé des soldats », et « d'être entrée dans une zone militaire ». La défenseuse a été libérée sous caution, pour un montant de 1000 shekels israéliens (environ 223€) le jour même, après que le procureur a officialisé les charges qui pèsent contre elle.

Partage

Maroc: Perquisition au siège de l'Association marocaine des droits de l'Homme

Dans la soirée du 15 février 2015, plus de 40 officiers en civil ont perquisitionné le siège de l'Association Marocaine des Droits Humains – AMDH. Les policiers ont encerclé les locaux et ont refusé de montrer une plaque d'identification ou de laisser le personnel entrer dans les bureaux.

Agissez maintenant!

Lire l'article complet sur Front Line Defenders.

Partage

Peru: Demolition of the preliminary construction of a new home of land rights defender Ms Máxima Acuña de Chaupe

Le 3 février 2015, près de 200 personnes ont pénétré par effraction les terres de la défenseuse des droits humains Mme Máxima Acuña de Chaupe et ont démoli la construction préliminaire de la nouvelle maison que sa famille est en train de construire sur ses terres.

Agissez maintenant!

Lire l'article complet sur Front Line Defenders.

Partage

Peru: Demolition of the preliminary construction of a new home of land rights defender Ms Máxima Acuña de Chaupe

Le 3 février 2015, près de 200 personnes ont pénétré par effraction les terres de la défenseuse des droits humains Mme Máxima Acuña de Chaupe et ont démoli la construction préliminaire de la nouvelle maison que sa famille est en train de construire sur ses terres.

Agissez maintenant!

Lire l'article complet sur Front Line Defenders.

Partage

Azerbaïdjan: Agression de la défenseuse des droits humains Mme Gunay Ismayilova

Le 26 janvier 2014, Mme Gunay Ismayilova a été agressée physiquement par un inconnu alors qu'elle rentrait dans l'immeuble où elle habite.

Partage

Colombia: Renewed threats against members of MOVICE in the Departments of Atlántico, Sucre and Magdalena Medio

Les défenseur-ses des droits humains et membres du Movimiento de Victimas de Crimenes de Estado – MOVICE (mouvement des victimes de crimes d'État) et de ses organisations partenaires dans les départements d'Atlántico, Sucre et Magdalena Medio, ont été menacés de mort tout au long du mois de janvier. Ces menaces prennent la forme de tracts, appels téléphoniques et commentaires à des membres de leur communauté.

Agissez maintenent!

Partage