L´AWID est une organisation féministe mondiale qui consacre ses efforts à la justice de genre, au développement durable et aux droits humains des femmes

Devenir membre

© Adolfo Lujan | Flickr (CC BY-NC-ND 2.0) - modified

Cameroun – Agression et appels anonymes menaçant la défenseuse des droits humains Mme. Tilder Kumichi Ndichia

Depuis le 9 avril 2015, la défenseuse des droits humains Mme. Tilder Kumichi Ndichia a commencé à recevoir plusieurs appels anonymes menaçants. Les menaces ont commencé dès son retour à Yaoundé de Isaibal, un village situé au nord-ouest du Cameroun, où elle documentait le cas d'une femme victime de violence domestique.

Partage

Philippines: Détention de la famille de la défenseuse Melvy Anlagan

Le 5 avril 2015 vers 22h, cinq membres de la famille de la défenseuse des droits des populations autochtones Mme Melvy Anlagan, ont été placés en détention par la police nationale philippine à Alae, Manolo Fortich, Bukidnon

Partage

Myanmar - La militante étudiante Po Po arrêtée et accusée

La militante étudiante Po Po a passé la nuit du 8 avril 2015 dans une prison du township de Kamayut. La défenseuse des droits humains âgée de 20 ans a été arrêtée ce jour-là chez elle, moins d'un mois après qu'un juge du township de Kamayut a émis un mandat d'arrêt contre elle et les militants étudiants Myat Thuya, Nanda Sitt Aung et Kyaw Ko Ko.

Myat Thuya et Kyaw Ko Ko sont toujours en liberté malgré le mandat, mais Nanda Sitt Aung a été arrêté quelques jours avant Po Po, et maintenu en détention dans la prison d'Insein.

Partage

Colombie: Publications de tracts menaçant des défenseur-ses des droits humains

Les organisations de défense des droits humains en Colombie continuent à être menacées, notamment le Movimiento de Victimas de Crimenes de EstadoMOVICE (Mouvement des victimes de crimes d'État) et le Comité de Solidaridad con los Presos Políticos – CSPP (Comité de solidarité avec les prisonniers politiques).

Partage

Égypte: Acharnement judiciaire contre la défenseuse des droits humains Mme Azza Soliman

Le 23 mars 2015, les avocats de la défenseuse des droits humains Mme Azza Soliman ont obtenu des informations concernant les charges officielles portées contre elle. Le 4 avril 2015, Azza Soliman sera jugée par le tribunal d'Abedin pour les mauvaises conduites, pour avoir manifesté sans autorisation, enfreint la sécurité et troublé l'ordre public.

Partage

Bahreïn: La défenseuse des droits humains Mme Ghada Jamsheer sous le coup d'une interdiction de voyager

Le 14 mars 2015, les autorités en charge de la sécurité ont intercepté la défenseuse des droits humains Mme Ghada Jamsheer à l'aéroport international du Bahreïn, et lui ont annoncé qu'elle n'était pas autorisée à voyager, car le procureur avait ordonné une interdiction de voyager. Elle n'a reçu aucune notification écrite concernant cette interdiction.

Partage

Cameroun: Menaces formulées à l’encontre de Mme Maximilienne Ngo Mbe

L’Observatoire a été informé par le Réseau des Défenseurs des Droits de l’Homme en Afrique Centrale (REDHAC) des menaces formulées à l’encontre de Mme Maximilienne Ngo Mbe, directrice exécutive du REDHAC et secrétaire exécutive de l’association Solidarité pour la promotion des droits de l’Homme et des Peuples (PRODHOP).

Partage

Burma: Detention of Three Leaders of a Student Organisation in Ongoing Crackdown

Le 12 mars 2015 vers 23h, deux défenseur-ses des droits humains leaders de l'organisation All Burma Federation of Student Union (ABFSU), Mme Han Ni Oo et M. Thiha Win Tin, ont été placés en détention dans le cadre d'une répression contre les manifestants étudiants. Mme Phyoe Phyoe Aung, elle aussi membre de l'ABFSU, a été arrêtée le 10 mars 2015.

Partage

Burma: Detention of Three Leaders of a Student Organisation in Ongoing Crackdown

Le 12 mars 2015 vers 23h, deux défenseur-ses des droits humains leaders de l'organisation All Burma Federation of Student Union (ABFSU), Mme Han Ni Oo et M. Thiha Win Tin, ont été placés en détention dans le cadre d'une répression contre les manifestants étudiants. Mme Phyoe Phyoe Aung, elle aussi membre de l'ABFSU, a été arrêtée le 10 mars 2015.

Partage

Sri Lanka: Conditional Release of Human Rights Defender Ms Balendran Jeyakumari

Le 10 mars 2015, la défenseuse des droits humains Mme Balendran Jeyakumari a été remise en liberté conditionnelle après le paiement d'une caution de 200 000 roupies sri lankaises (environ 1420€) en attendant la fin de l'enquête. Dans le cadre des conditions définies par le tribunal de Colombo pour sa libération, le passeport de la défenseuse a été confisqué et elle doit se présenter au poste de police deux fois par mois.

Partage